Courir-mauvais-pour-la-sant%c3%a9
12/07/2017
L'équilibre acido-basique du sportif conditionne la performance

Toute source d’acidité, alimentaire (ou autre) est non seulement néfaste à la santé, mais est également « l’ennemi » du sportif.

L'alimentation du sportif permet de respecter son équilibre acido-basique. Cela lui permet d'avoir de meilleures performance, une plus rapide récupération et une prévention des blessures.

En effet, notre organisme produits de nombreux composés acides, même au repos tels que l'ammoniac ou le cholestérol. L'alimentation permet d'éliminer cette acidité, qui est source de déminéralisation osseuse, de crise de goutte, ou encore de vieillissement cellulaire, pour épurer l'organisme. 

A l’inverse, les éléments alcalins favorisent l’oxygénation cellulaire, et le bon fonctionnement des cellules.

L’activité physique crée un environnement acide au niveau des muscles, du sang, et de l’ensemble du corps, notamment par la fabrication et la libération d’acide lactique. Cette acidité se manifeste chez le sportif par une fatigabilité à l’effort, des courbatures, des crampes, une récupération incomplète… Elle favorise l’apparition de phénomènes inflammatoires, et de blessures sportives, telles que les tendinites.

L’alimentation et l’hydratation du sportif doivent donc chercher à diminuer l’acidité corporelle en limitant les denrées acides, et en ingérant des aliments aux propriétés alcalines. C’est un élément essentiel de récupération.

Privilégier les aliments alcalins :

  • Tous les légumes
  • Les fruits frais.
  • Certaines protéines animales : le lait écrémé, les oeufs. 
  • Les eaux hyper minéralisées, en particulier bicarbonatées.

Éviter d’acidifier votre organisme

  • Éviter les sodas, eaux aromatisées, boissons alcoolisées, boissons énergisantes…
  • Privilégiez les produits céréaliers complets, plutôt que ceux trop raffinés.
  • Évitez les plats cuisinés industriels, préférez la cuisine "maison". 

Voir toutes les actualités