Ffas
13/11/2016
Faisons le point sur le gluten : Etat des lieux FFAS

Consommé depuis des millénaires, le gluten, formé après hydratation, à partir de certaines protéines (gluténines et gliadines) des céréales, principalement du blé, est bien toléré par la majorité de la population. Ses qualités technologiques en font un élément essentiel pour la fabrication du pain et autres transformations agroalimentaires des céréales.

Le gluten est cependant clairement impliqué dans deux processus pathologiques de nature immunologique nettement caractérisés : l’allergie au blé et la maladie coeliaque. L’hypersensibilité non coeliaque au gluten est moins bien caractérisée.

Peu de données objectives permettent aujourd’hui d’attribuer au gluten l’augmentation des prévalences de ces troubles ; des hypothèses sont formulées quant au rôle des pratiques agronomiques et des procédés agroalimentaires.

Une controverse existe autour du bienfondé des régimes sans gluten, qui sont de plus en plus pratiqués par des personnes qui ne sont pas concernées par les pathologies en question.

Télécharger le document

Télécharger la plaquette

Voir toutes les actualités